mercredi 21 novembre 2018

Dans l'Eclaireur cette semaine...



Près de Châteaubriant, une association fait revivre l’histoire du site des Forges

L'association des Amis de la Forge neuve de Moisdon-la-Rivière (Loire-Atlantique), créée en 1995, est présidée par Gisèle Piton, une véritable spécialiste de l'histoire du site.

Le site des forges de Moisdon peut se visiter.
Le site des forges de Moisdon peut se visiter. (©L’Eclaireur de Châteaubriant)
Il faut remonter en 1668 pour trouver les premières traces de forges à Moisdon-la-Rivière (Loire-Atlantique). Le Prince Louis II de Bourbon-Condé, seigneur et baron de Châteaubriant (Loire-Atlantique), décide alors d’utiliser les nombreuses minières du Pays de Châteaubriant. Le 2 décembre 1668, le Conseil des Princes décide la construction d’une « usine à fer », au lieu-dit Le Moulin Péan, près du Don.
Le site de la Forge neuve comprend deux hauts fourneaux (permettant la réalisation de la fonte), une forge d’affinerie (elle transforme la fonte en fer), un atelier de fonderie (pour réaliser des grandes barres de fer standardisées), deux halles à charbon et des logements (ouvriers et maisons de maîtres).

Fin de l’activité en 1869

« C’est au XVIIIe siècle que le site connaîtra son apogée, relate avec passion la présidente de l’association des Amis de la Forge neuve, Moisdonnaise de naissance, Gisèle Piton. C’est en 1869 que toute activité va cesser sur le site des forges, où l’on faisait de l’industrie métallurgique traditionnelle. »
En 1985, le site a été classé aux Monuments historiques. Aujourd’hui, il se visite l’été et les week-ends. Gisèle Piton propose également des visites guidées à la demande, une quinzaine par an. Elle a créé une association en 1995 pour que ce riche patrimoine des forges puisse se transmettre.
À l’époque, j’ai réalisé un mémoire sur le monde des forges et sur le côté patrimonial. J’ai interrogé la population locale et des politiques, je me suis plongée dans les archives… Les forges de Moisdon, ce sont des siècles d’histoire. L’activité a duré deux siècles, il y avait en permanence près de 50 personnes qui y travaillaient. Et cela profitait à toute la commune. Pour preuve, il y avait 2 700 habitants à Moisdon en 1852 ! »

Une vingtaine de membres dans l’association

Afin « d’animer et de promouvoir l’ancien site industriel », l’association des Amis de la Forge a vu le jour il y a plus de 20 ans et est toujours active aujourd’hui. « Nous sommes aujourd’hui une vingtaine de membres, dont quelques jeunes. Il y a un peu de renouvellement, mais pas assez. Aujourd’hui, c’est la communauté de communes qui s’occupe des visites sur le site. Mais on s’intéresse toujours au suivi du musée, car plus de 3 000 personnes y viennent chaque année. »


Gisèle Piton est la présidente des Amis de la Forge neuve.
Gisèle Piton est la présidente des Amis de la Forge neuve. (©L’Eclaireur de Châteaubriant)
L’association organise ainsi un marché d’automne, chaque année, qui attire plus de 1 000 personnes. Une bourse aux plantes est également mise en place, tout comme des ateliers pour les enfants. Les Amis de la Forge ont aussi fait un partenariat avec Bretagne vivante, pour protéger la lande et le sentier piétonnier qui entoure le site.
Un sentier ouvert en 2001 qui sera bientôt repensé.
On est en train de repenser le cheminement du musée et du chemin. Il faut repenser la trame, adapter les explications, être plus ludique. On aimerait développer les visites de scolaires sur le site, et cela va dans ce sens. »

dimanche 7 octobre 2018

Marché d'automne 2018

Dimanche 21 octobre, de 10 heures à 18 heures, se tiendra le 2e marché d'automne sur le site des forges de Moisdon. 


Parmi nos exposants, nous accueillerons des productions très diversifiées :
- Plantes aromatiques et médicinales,
- cosmétiques huiles de soin.
- Sirop, vinaigres, pestos.
- Confiserie artisanale, Confitures, fruits confits, chutneys fruits et légumes
- Escargots et plats cuisinés à base d'escargots.
- Création cuirs et bijoux.
- Miel et produits bien être et beauté à base de produits de la ruche
- Rhum artisanal
- Huiles essentielles très variés et biologiques
- Objets de toilette fait main et chausson cuir
- Maçon bâti ancien


Une bourse aux plantes sera également animée par la section castelbriantaise de Bretagne Vivante. Chacun peut venir pour apporter des plantes et des graines à échanger.

Il y aura aussi une bourse aux jouets : si vous possédez des jouets que vos enfants n'utilisent plus, vous pourrez les échanger contre d'autres jouets d'occasion.

De nombreuses animations sont prévues. Un concours de dessin “Composez à partir des trésors de la nature” à partir de graines et de feuilles sera organisé pour les enfants, avec un lâcher de ballons prévu à 16 heures 30. Les dessins seront exposés au musée.

Contact/renseignements : 02-40-07-62-07 (Gisèle Piton, présidente des Amis de la Forge Neuve)

samedi 15 septembre 2018

Journées du patrimoine 2018

Découvrez le passé métallurgique du site de la Forge Neuve à Moisdon-la-Rivière à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine.

Visite libre de cette halle de stockage de charbon transformée en musée et dédié au passé minier et au travail dans les forges entre le XVIIe et le XIXe siècles. Découverte du site naturel sous forme de jeu de piste avec l’appli gratuite Baludik.

Tout public – Gratuit

Visites guidées : église de Moisdon à 15 heures, la Forge Neuve à 16 heures.

Tout public – Gratuit


Renseignements au 02 40 28 20 90 ou par email à tourisme@cc-chateaubriant-derval.fr

vendredi 10 août 2018

Exposition temporaire - août 2018

Exposition « Couleurs de Bolivie » de Lucette Baillergeon, Du vendredi 17 août au dimanche 16 septembre

Musée des Forges à Moisdon-la-Rivière

Après des études aux Beaux-Arts d’Angers et la réalisation de nombreux portraits d’enfants dans leur décor familier, Lucette Baillergeon s’est orientée vers des peintures de scènes campagnardes, de fleurs et natures idylliques. Mais depuis un voyage en Bolivie elle consacre huiles et pastels à ce pays, ses carnavals et rassemblements populaires. Par leurs couleurs vives, par les thèmes de gaieté et de ferveur populaire, les œuvres de Lucette sont apparentées à une forme de peinture naïve. Entrée libre du vendredi au dimanche de 15h à 19h. Accessible aux personnes à mobilité réduite. 02 40 28 20 90

lundi 6 août 2018

Visite guidée du jeudi 9 août


Les visites guidées remontent le temps à la Forge Neuve



Jeudi 9 août prochain à 17 heures, Gisèle Piton nous fera visiter la Forge Neuve. 


Cette animation fort sympathique vous permet de découvrir l'histoire des forges.

Le petit groupe de visiteurs pourra ainsi suivre un parcours à travers le site, visitant les abords des mainsons de maître (dont l'accès inédit au terrain de l'une d'entre elles), le village ouvrier et, bien sûr, les restes du site industriel de la Forge Neuve, avec l'explication sur le fonctionnement des ateliers.


Le départ s'effectuera à partir du musée à 17 heures.

 Parcours de visite :
- Les extérieurs du musée
- Les vestiges des ateliers
- La maison du renoueur de jambes
- Le parc de la première maison du régisseur
- La charpenterie
- Le village ouvrier
- La Halle aux Fourneaux
- Le Manoir et sa chapelle
- La digue
- L'intérieur du musée.


Ce sera aussi l'occasion de vous procurer ce livre, (si ce n'est déjà fait).

Accessible à tous, et enrichi d'une  iconographie conséquente et  inédite, ce livre vous contera l'histoire du site des forges de sa construction jusqu'à l'ouverture du musée en 2013.

Plus d'informations au sujet de l'ouvrage : Voir ici

Sommaire :

Première partie : Les origines métallurgiques de Moisdon-la-Rivière. 
1. Au Pays de Châteaubriant : un savoir-faire héritier
d’une longue tradition métallurgique
2. Au Pays de Châteaubriant : de très importantes ressources

Deuxième partie : Histoire et fonctionnement de la Forge Neuve (1668 - 1869)
3. Au XVIIe siècle, le temps des pionniers à la Forge Péan,
dite Forge Neuve
4. Au XVIIIe siècle, l’apogée de la Forge Neuve
5. De 1789 aux années 1860, heurs et malheurs de la Forge Neuve

Troisième partie : Société technicienne, vie quotidienne et habitat à la Forge Neuve sous l’Ancien Régime 
6. Une société technicienne spécialisée et hiérarchisée
7. La vie quotidienne sur le site de la Forge Neuve
8. L’habitat à la Forge Neuve
9. L’exemple des Trébuchet

Quatrième partie : L’après Forge Neuve (1869 - 2014)
10. Après l’activité forgeronne, d’éphémères activités industrielles
11. Espagnols et Tsiganes au « Camp de la Forge » : 1939 - 1942
12. Abandon et renouveau depuis 1945


Informations et réservations : OT Châteaubriant 02.40.28.20.90
Réservation obligatoire auprès de l'Office du Tourisme


Pour rappel : ouverture du musée les vendredis, samedis et dimanches de 15h à 19h.

samedi 4 août 2018

Du vendredi 17 août au dimanche 16 septembre, Lucette Baillergeon expose ses tableaux au musée du Site des forges de Moisdon la Rivière. 


mercredi 11 juillet 2018

Exposition temporaire

Exposition temporaire : Une roche, un territoire, une histoire. 

Une exposition temporaire réalisée par Guillaume Dolo titulaire d'un master "Valorisation du patrimoine".

Cette exposition est visible au musée du Site des Forges de Moisdon-la-Rivière du 13 juillet au 12 août 2018.
Imprimée en 2016 par l'association des Amis de la Forge Neuve, cette exposition retrace l'histoire de tout le patrimoine bâti en schiste des communes de Moisdon-la-Rivière et du Grand Auverné. 

Cette exposition est constituée de 19 panneaux, au format A0. Clichés inédits obtenus grâce à l'autorisation des propriétaires en 2012.

Sommaire des panneaux :

1- Une roche, un territoire, une histoire (panneau introductif)
2- Présentation de la pierre de schiste.
3- L'extraction du schiste.
4- La taille de l'ardoise. 
5- Taille et sculpture du bloc. 
6- Architecture agricole
7- Architecture artisanale
8- Architecture industrielle
9 et 10- Architecture religieuse
11et 12- Habitat rural
13- Exemples de formes d'habitat
14 et 15- Maisons de maître
16, 17 et 18 - Manoirs et maisons nobles
19- Histoire et mémoire, panneau de conclusion.